PONTGIBAUD 1900
Script Zone


NDR: les photographies de cette page proviennent de la collection privée de Mr. Gervais IMBAUD,
            mon grand-père.

                                                      Pontgibaud vers 1905

La  Sioule à Pontgibaud en hiver

Le Pont sur la Sioule et l'allée des Marronniers

La Grand'Rue vers 1900.

                                                         En 1905, une halte à Pontgibaud des concurrents de la coupe
                                                         Gordon Bennett, devant l'Hôtel de la Poste.


                                                       1905. Coupe Gordon Bennett, concurrents au virage du Gendarme.
                                                      Ce grand virage se trouve dans la montée de La Baraque.


                                                          1950. Pontgibaud, vue aérienne du Foirail.


                                                         1900. Pontgibaud, les Portes de la Ville.

Le Château Dauphin vers 1900.

Vue générale

                                                      Pontgibaud. Les anciennes Tuileries sur la route de Bromont.
                                                      NDR : La maison de mes grands parents paternels.


                                                                                 1895. Les Fonderies de Pontgibaud.
               Cette  photographie est l'illustration de l'important passé minier de la ville.
               Ici se traitait le minerai de plomb argentifère extrait des mines voisines:Pranal,Barbecot,
               Roure, Les Rosiers, La Miouse, Villevieille.
               Le dernier lingot d'argent, coulé à Pontgibaud se trouve dans une vitrine d'une des
               salles du Château Dauphin. L'exploitation des mines et fonderies de Pontgibaud s'est
               arrêtée aux environs de l'année 1898.
               Aujourd'hui il ne reste que la grande cheminée, classée au patrimoine.Un musée de la
               mine est ouvert dans une des dépendances du Château.


              Non loin de  Pontgibaud, sur la commune des Ancizes, fut construit le Viaduc des Fades.
              Achevé en 1905, cet ouvrage sera le plus haut d'Europe. Huit cents ouvriers y travaillèrent
              pendant huit ans.  Il ne perdra son titre que vers  le début des années 60.
              Voici quelques photos prises durant sa construction. Année 1900.





                                                        Le train inaugural du viaduc des Fades en 1905.
                        Dans ce train un voyageur que j'ai bien connu, Gervais Imbaud,mon grand-père.


                                                             Le viaduc des Fades en 1910.
     

                                                          Viaduc en 2001.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


                   Sur une des pages précédentes vous avez pu admirer le Puy de Dôme à l'époque
                   actuelle, mais ce que l'on ne peut plus y voir sur ses pentes, c'est le chemin de fer
                   à crémaillère qui vous hissait à son sommet alors que les voitures n'en étaient qu'au
                   tout début de leur histoire.

Le chemin de fer du Puy de Dôme au Grand Rocher vers 1900.

Le Puy de Dôme en 1900. Face Nord.

Tout là haut, sur son sommet, point encore d'antenne de télévision mais
seulement l'Observatoire qui culminait à 1465m.


  
Le Temple de Mercure et l'Observatoire.



L'HISTOIRE      F6BII     Promenade en AUVERGNE       L'ART ROMAN       ITINÉRAIRES        MOTO     
NERIS LES BAINS         SITES MINIERS

                                                                                                                                                                                                                                                                                                           


ACCUEIL